Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le Mouvement Citoyen IYINA (MCI) dénonce les menaces, intimidations et autres acharnements dont sont victimes ses militants. En effet, dans la soirée du dimanche 30 juillet 2017, plusieurs Toyota bourrés des flics ont encerclé simultanément les domiciles du porte parole Nadjo Kaina et du rapporteur francophone Bertrand Solloh Ngandjei, et y ont passé plusieurs heures sans toute fois notifier un motif clair et valable justifiant ces déploiements policiers musclés .

Ceux ci,rentrés depuis quelques jours de Paris où ils ont séjourné pour des raisons sanitaires, continuent par être recherchés par des inconnus dans la ville de N'Djamena jusqu'à ce jour . En conséquence, le MCI s'insurge contre cette pratique dictatoriale et demande l'arrêt immédiat des menaces, intimidations et filatures dont sont victimes ses militants qui n'exercent que leur liberté consacrée par l'article 27 de notre constitution en vigueur.
Nous tenons à rappeler au gouvernement son devoir de protection des citoyens tchadiens et le tiendrons pour responsable de tout ce qui adviendra quant à l'intégrité physique et morale de nos camarades et ne tarderons pas à répondre par des actions conséquentes si ces exactions continuent.
Par ailleurs, nous réitérons notre engagement pour une justice équitable pour tous les tchadiens, quelques soient leurs appartenances politiques, égaux devant la loi et condamnons fermement ces deux poids deux mesures qui s'observent dans les arrestations des membres de l'opposition démocratique et de la société civile, le cas le plus récent est celui de l'opposant et l'ancien maire de la ville de Moundou, Monsieur Laoukein Kourayo Médard qui porte tous les ingrédients d'un règlement de compte politique.
Enfin, nous demandons à la jeunesse tchadienne en général et nos militants et sympathisants en particulier à rester mobiliser et vigilants et de ne jamais céder à la provocation et à la dictature .
Fait à N'Djamena, le 01 août 2017 Pour le Mouvement Citoyen IYINA.
 
Le chargé de communication Kemba Didah Alain
Tag(s) : #Société, #Politique, #Tchad

Partager cet article

Repost 0