Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Président rwandais Paul Kagamé

Les informations qui ont marquées l’actualité rwandaise cette semaine, sont liées à la réélection pour cette sept ans de plus de Paul Kagamé, puis la cérémonie d’investiture qui a vu la participation d’environ une vingtaine de chefs d’états, des gouvernements et de quelques représentions diplomatiques du monde à Kigali la capitale, devant trente milles (30 000) personnes au stade de Kigali. En effet, c’est à l’issue du scrutin du 04 août 2017 que sans surprise, le candidat du RPR (Rassemblement des Patriotes pour la République) est arrivée en tête devant deux autres candidats, récoltant ainsi, 98,6% de voix, un score pas étonnant au vu de la politique de développement de Paul Kagamé depuis sa prise du pouvoir.

Dans son discours de circonstance fait en anglais et en kinyarwanda (la langue nationale du pays), le président Kagamé s’en ait pris à certaines critiques sur sa politique de liberté d’expression : « chaque pays africain doit faire face aux efforts destinés à nous faire vivre en des termes fixés par d’autres. Ils demandent que nous remplacions des systèmes qui fonctionnent bien pour nous par des dogmes dans lesquels leurs propres peuples perdent rapidement foi » affirmait-il.

Panafricaniste dans l’âme et homme politique d’action, Paul Kagamé est devenu un modèle de leadership sur le continent africain, ses actions de développement : économique (l’économie rwandaise s’accroit de 7% chaque année), éducatif (c’est le plus performant des systèmes éducatifs en Afrique), technologique (la couverture internet est la plus élevé en Afrique même dans les provinces et presque sur l’étendue du territoire national), sanitaire (le Rwanda a un système sanitaire le plus moderne, l’exemple récent d’acquisition par l’état rwandais d’un drone pour acheminer les poches de sang dans les zones reculées du pays est une illustration) bref, sous le régime Paul Kagamé, le Rwanda est aujourd’hui classé parmi les pays émergents, la capitale Kigali est la ville la plus propre et moderne au même titre que la ville américaine de New-York.

Son leadership exemplaire a fait de lui une icône incontournable sur le continent et Paul Kagamé est apprécié par son peuple et ses pairs africains. La preuve sa réélection pour sept ans de plus et surtout que ses homologues chefs d’états africains l’avait dernièrement confié la mission de reformer l’Union Africaine.

LA RÉDACTION #CHARILOGONE MÉDIA

Tag(s) : #Politique, #Rwanda, #Afrique

Partager cet article

Repost 0