Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

En République Centrafricaine, l’actualité est cette semaine encore sombre car un militaire membre du contingent de la Mission Intégrée des Nations Unies pour la sécurisation de la Centrafrique (MINUSCA) a été tué dans une attaque. Selon un communiqué de la Minusca « Un convoi militaire de la Minusca a été la cible d’une embuscade tendue par des anti-Balaka dimanche 23 juillet à Bangassou ». Et d’ajouter que : « l’attaque a eu lieu alors que les Casques bleus du contingent marocain escortaient les camions-citernes qui se ravitaillaient en eau dans le fleuve pour les besoins humanitaires de la ville » indique ce même communiqué. Les attaques se sont perpétuées cette semaine dans cette localité de Bangassou, frontalière avec la République Démocratique du Congo (RDC), où sont à l’origine de ce regain de violence, les éléments de la fameuse milice chrétienne Anti-Balaka.

A noter que, le casque bleu tué est de nationalité marocaine, et c’est encore un coup dur pour le retour de paix et de la sécurité au pays de Ange Félix Patassé, qui peine à sortir de la crise due à des conflits intercommunautaire, depuis la chute des régimes de François Bozizé d’une part et celui de Miche Djotodia, les deux hommes et leurs supporters ou admirateurs ont amené le pays dans un chao total. La communauté internationale et les pays voisins se sont unis pour relever les défis sécuritaires et humanitaires que traverse le pays mais, leurs efforts sont souvent anéantis par les groupes et milices armés (Anti-Balaka et Seleka etc.).

La rédaction #Charilogone #Centrafrique

Tag(s) : #Centrafrique, #ONU

Partager cet article

Repost 0