Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

KOGRI Ahmed à gauche du Président Idriss Deby Itno

 

Cette semaine au pays de Toumaî, l’actualité a été dominée par des décrets pris par le chef de l’état tchadien Idriss Deby Itno. En effet, le président tchadien a par un acte officiel remplacé le Président Directeur Général (PDG) de la Coton Tchad Nouvelle Société, monsieur Mohamed Ibni Oumar Mahamat Saleh fils de l’opposant historique tchadien Ibn Oumar Mahamat Saleh leader du Parti pour les Libertés et le Développement (PLD) disparu depuis 2008 suite aux incursions rebelles sur la ville de N’djaména. Mohamed Ibn Oumar Mahamat Saleh est remplacé par Mahamat MASRI un rodé du service.

En outre, dans le même chapitre de dénomination à la tête de la direction de l’Agence Nationale de Sécurité (ANS) la police sécrète du régime. Le nouveau directeur du service secret tchadien se nomme KOGRI Ahmed, ancien attaché de la défense de l’ambassade du Tchad en France, est un gendarme et magistrat de formation, l’un des hommes de confiance du président Idriss Déby Itno. Le service (ANS) est à l’origine des plusieurs violations des droits de l’homme depuis quelques années : arrestations, séquestrations, tortures, emprisonnement et voire des assassinats : des journalistes, opposants, leaders de la société civile (les cas de Nadjo Kaina et Bertrand Solloh du mouvement Iyina, Dingamnayal Nelly Versinis du Collectif Tchadien contre la Vie Chère, Mahamat Nour Ibedou de l’organisation de défense des droits de l’homme, Younous Mahadjir, Dinamou Daram du Parti Socialiste Sans Frontière etc.). Avec cette nouvelle nomination à sa tête, nous espérons bien que les choses vont changer.

La rédaction #Charilogone Média

Tag(s) : #Société, #Politique, #Tchad

Partager cet article

Repost 0