Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plate-forme des revendications pour la tenue des élections législatives en 2017

"OBAN"

Opération Boycott Assemblée Nationale



COMMUNIQUE DE PRESSE N°001

La coordination de l’opération « Boycott Assemblée Nationale » exprime par la présente sa satisfaction par rapport aux résultats engrangés suite au lancement de son opération. L’engouement autour de la question de la prorogation inconstitutionnelle du mandat des députés, la profondeur des débats qui ont suivi son lancement montre la maturité de la jeunesse tchadienne et son désarroi face à une classe politique qui est en panne de stratégie en vue d’impulser le changement tant souhaité. Ce débat et les différentes réactions de la classe politique et des mouvements citoyens sont en soi une réussite.

Aussi, elle exprime ses profonds remerciements à toutes les organisations constituées ((partis politiques, coalition de partis politiques :FONAC, COPORT, RPR, PLD, RDPL, UDP) (associations de la société civile de l’intérieur et de la diaspora: IYINA, CTTDH, PACT, UADT/Reveil Citoyen, Diaspora Tchadienne en France) pour leur soutien de toute forme à cette opération qui ne vise qu’un objectif : faire respecter le droit du citoyen par l’organisation des élections législatives avant la fin de l’année 2017.

La légitimité de cette opération n’est plus à démontrer: le pouvoir exécutif, lui-même illégitime, à qui revient l’organisation des élections, a coalisé avec les députés pour donner un mandat illimité et donc illégitime au pouvoir législatif normalement élu pour des mandats de 4 ans. Nous rappelons à ce titre le caractère inconstitutionnel de la loi constitutionnelle dont se targue certains députés de l’opposition.

Aussi, prenons-nous acte du refus des opposants politiques représentés à l’Assemblée Nationale de répondre favorablement à notre appel au boycott. Le refus en lui-même n’étonne personne, ces députés-opposants politiques ayant à maintes reprises déçues par des comportements opportunistes et l’absence de courage politique face aux enjeux de taille. Le ton du communiqué de presse signé par Saleh Kebzabo, chef de file de l’opposition, démontre par contre la cécité politique ayant animé ces députés-opposants politiques qui se targuent d’un mandat national dans une assemblée illégitime alors même qu’ils y détiennent bien un statut d’opposant politique. Notre réponse à ces députés-illégitimes se formule sous forme de défi: si, comme votre Communiqué le dit, votre présence est utile autrement que pour vous-mêmes dans cette Assemblée nationale illégitime, alors la révision en cours de la loi de finances 2017 vous donne l’occasion de briser votre absentéisme assumé à l’hémicycle pour obtenir, pour la jeunesse et le citoyen tchadien en général:

- (i) la re-introduction de la bourse des étudiants;

- (ii) la budgétisation des élections législatives grâce au bonus pétrolier de plusieurs centaines de milliards de FCFA obtenu par le Gouvernement auprès du consortium pétrolier.

En tout état de cause, le peuple Tchadien et sa jeunesse sait désormais qu’il ne peut compter sur des hommes politiques qui se satisfont de leur illégitimité et assument leur forfaiture.

Pour notre part, notre engagement reste intact: nos actions se multiplieront jusqu’à ce qu’un calendrier d’organisation des élections législatives aura été adopté de manière consensuelle avec la contribution de la communauté internationale.

De larges consultations sont en cours afin de fédérer les énergies de toutes les structures constituées et des bonnes volontés pour porter à l’intérieur du pays notre message et à l’extérieur notre plaidoirie en vue de la tenue des élections législatives avant la fin 2017.

Nous lançons un vibrant appel à la jeunesse tchadienne toute entière, de continuer à exprimer à tous les députés le message de leur illégitimité et ceci, par tous les moyens pacifiques. Nous leur demandons de prendre leur destin en main et leur assurons de notre engagement de mener à bout ce combat pour le respect des droits du citoyen-électeur tchadien.

LES PORTE-PAROLES

NADJO KAINA PALMER: +235 66 74 14 08

ABDELKERIM YACOUB KOUNDOUGOUMI EGREY:+33647925273

TAHIROU HISSEIN DAGGA: +33783 50 58 68

ABDALLAH CHIDI DJORKODEI: +1 240 595 5812

Email: resistancescitoyennes@gmail.com

Tag(s) : #OBAN, #Société, #Politique, #Tchad