Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La décision des autorités burundaises du refus d’un convoi d’aide du Rwanda fait le buz dans l’actualité AFRICAINE. Le convoi transportait une aide humanitaire destinée à plus de 100 000 personnes mais le pouvoir burundais a refusé catégoriquement accusant le Rwanda d’être derrière le recrutement des refugiés burundais dans la rébellion qui menace le régime de Pierre Nkurunziza. Au micro de nos confrères du Figaro, le porte parole de forces de sécurité burundaise affirme que des informations font état d’accusation sur le PAM (Programme Alimentaire Mondiale) et le Rwanda de chercher à empoisonner les Burundais : « il y a des criminels qui ont été appréhendés alors qu’ils venaient du Rwanda pour tuer des leaders ici ou commettre d’autres crimes » dit-il.
 
Au Rwanda toujours, la visite du président de la république Paul Kagamé à son homologue Djiboutien marque l’actualité. Au cours de son séjour de deux jours, le chef de l’état rwandais, a signé des accords d’exemption de visa entre les deux états, les conventions signés pour que désormais le Rwanda puisse utiliser le nouveau port djiboutien de Doraleh. Avec ces accords, le Rwanda va augmenter ses activités d’importation et d’exportation car depuis des années il dépendait du seul port de Mombassa au Kenya. Cela s’inscrit d’ailleurs dans le cadre de la politique d’ouverture vers les pays incarnée par le président Kagamé qui veut totalement désenclaver son pays.
 
LA REDACTION #CHARILOGONE_MEDIA
Tag(s) : #Société, #Politique, #Rwanda, #Djibouti