Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après une semaine mouvementée suite à la manifestation des étudiants qui avait dégénéré causé la vie d’un étudiant et de plusieurs blessés, les tensions sont apaisées cette semaine car les activités ont repris timidement dans les amphithéâtres des facultés nigériennes. En effet, le gouvernement nigérien avait accepté de signer un accord entre les syndicats des étudiants, pour répondre aux revendications de ces derniers qui exigeaient le payement de leurs arriérés de bourse, déploraient le manque de salles de cours dans les différentes facultés de l’université.
 
L’autre fait dominant sur l’actualité au pays de Mamadou Tandja cette semaine est le développement d’une épidémie d’hépatite E à Diffa dans la partie Sud-est du pays. Le bilan fait état d’environ une centaine de personnes atteintes et plus d’une vingtaine sont décédés de suite de la maladie, Selon le responsable de Médecin Sans Frontière (MSF), la maladie « touche beaucoup de sites et de villages dans lesquels on a des populations suffisamment vulnérables, parmi lesquelles les populations déplacées, les populations réfugiées (…) dépourvues de moyens ». Les organisations internationales œuvrant dans le domaine de la santé telles que l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), UNICEF et Médecin Sans Frontière ont entamées de des campagnes de sensibilisation et prennent en charge gratuitement les malades qui sont souvent des femmes enceintes.
 
LA REDACTION #CHARILOGONE_MEDIA
Tag(s) : #Niger, #Société, #Politique, #Afrique

Partager cet article

Repost 0