Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’artiste Reggae man ivoirien Alpha Blondy chantait : « La victoire du bien sur le mal… C’est la victoire de Dieu, sur le diable ». Malgré la main de l’impérialisme. Malgré les mallettes du néo colonialisme, la victoire du bien a triomphé sur le mal.

Et cela ne fait que commencer avec la libération de Simone Gbagbo, accuséé et incarcérée à tort. « La Nouvelle Afrique », c’est le titre que nous avons donné à votre Magazine dans sa parution de Septembre - Octobre 2016. Dans cette édition, nous avions mentionné cette « Nouvelle Afrique » qui, contre vents et marrées, avancera à marche forcée.

Une « Nouvelle Afrique » qui aura raison, même sur des dictatures aux oligarchies rompues comme au Tchad, au Congo, au Cameroun, entre autres. Pour revenir à la libération de Simone Gbagbo, la justice a fini par triompher sur les fausses accusations. A l’exemple de Simone Gbagbo, il y a des millions de personnes incarcérées à tort par des régimes dictatoriaux comme ceux d’Idriss Deby, de Paul Biya, de Sassou Nguesso, etc.

La Nouvelle Afrique doit se lever comme un seul homme pour réclamer justice et libération partout dans le monde et particulièrement en Afrique. Hier c’était le fils du panafricaniste Mohamar Khadafi, aujourd’hui c’est Simone Gbagbo, demain sera le tour de Gbagbo et les autres. Mais pour que tout cela soit possible, il faut une jeunesse consciente des enjeux d’aujourd’hui et de demain. La conscientisation des jeunes pour passer à l’action, c’est toute la mission de Charilogone Média.

Nous reviendrons vous donner plus de détails sur pourquoi et comment cet acquittement a été possible et, quel sera la suite de la vie de Simone Gbagbo.

La Rédaction

Tag(s) : #Société, #Politique, #Cote d'Ivoire, #Justice

Partager cet article

Repost 0