Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’actualité au pays de Toumai est dominée cette semaine, par les effets de la crise entre le gouvernement et les organisations syndicales.
En effet, la plate forme intersyndicale constituée de l’Union de Syndicats du Tchad UST, de la Confédération Intersyndicale du Tchad CIST, du Syndicat National des Enseignants et Chercheurs du Supérieur SYNECS, etc. ont manifesté leur volonté (au cours d’une conférence de presse), reprendre la grève dès la fin de trois semaines qu’elle avait accordée aux autorités, délai qui s’inspire aujourd’hui 06 mars 2017.
 
Avec l’allure où vont les choses et face à l’intention du gouvernement qui refuse un véritable dialogue, les syndicats vont appeler certainement les travailleurs à la cessation des activités cette semaine.
L’autre fait marquant au Tchad est l’incarcération des étudiants de facultés de Toukra pour Un mois d’emprisonnement ferme. Leurs camarades étudiants de différentes universités et facultés du Tchad et d’ailleurs veulent organiser une manifestation d’ici demain mardi 07 mars 2017, pour demander aux autorités de relâcher purement et simplement les 68 étudiants emprisonnés.
 
Tout porte à croire, que cette semaine qui commence aujourd’hui sera très mouvementée au Tchad, le régime de Idriss Deby Itno aura du pain sur la planche, qui sait peut-être il vivrait ses derniers instants.
 
La Rédaction #Charilogone
Tag(s) : #Société, #Politique, #Tchad

Partager cet article

Repost 0