Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La lutte contre le terroriste et le djihadisme étant au cœur de préoccupations dans la sous région du sahel, l’actualité au Niger est toujours au rythme de lutte terroriste. Plus d’une centaine de leaders des associations de la communauté Peules du Niger, du Mali et du Burkina Faso se sont rencontrés dans le cadre de la mise en œuvre d’un réseau permettant de restaurer la confiance avec les forces de défense et de sécurité engagées dans la lutte contre le terrorisme dans cette zone. Le réseau mis sur pied a pour buts de « fluidifier l’échange d’information et de lutter contre la progression du radicalisme religieux dans la région ». C’est également l’occasion de renforcer la coopération entre la communauté peule vivant dans ces trois pays (Niger, Mali et Burkina Faso), communauté souvent soupçonnée d’être impliquée avec les groupes terroristes.
En outre, au Niger, des diplomates du conseil de sécurité de l’ONU ont séjourné à Niamey pour discuter avec le président Issoufou sur les questions humanitaires. « Nous nous sommes dit que Boko Haram est affaibli en raison de ses divisions internes… », affirmait le président nigérien. La visite de diplomates onusiens s’inscrit dans le cadre d’évaluer et faire l’état de lieu des engagements de pays du Sahel dans la lutte contre le terrorisme (la secte Boko Haram) et les effets socioéconomiques et humanitaires qui en ont résulté.
 
Par: La rédaction #Charilogone
Tag(s) : #Société, #Politique, #Niger

Partager cet article

Repost 0