Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce qui défraie la chronique au Congo, est la mise en examen du Wilfrid Nguesso, le neveu de l’actuel président de la république du Tchad Brazzaville. En effet, Wilfrid Nguesso est mêlé dans une affaire de biens mal acquis de blanchiment et de détournement de fonds publics, la justice française a ouvert cette affaire suite a la plainte déposée par Tansparency International depuis 2009 contre les familles de chefs l’état congolais, gabonaise (Omar Bongo) et équato-guinéenne (Theodoro OBIANG NGUEMA). Wilfrid Nguesso âgé de cinquante ans est selon la justice française propriétaire ou derrière des biens immobiliers de grande valeur (des biens immobiliers à Courbevoie, dans les Hauts-de-Seine, et de la villa Suzette, une demeure de près de 500 mètres carrés au Vésinet, dans les Yvelines) ; en outre, cette mise examen en France, le neveu de Denis Sassou Nguessou est également inquiété par la justice canadienne dans une histoire de bien mal acquis. Il posséderait des sociétés écrans (Socotram) et aurait perçu dans la cadre de son activité professionnelle, un salaire annuel de trois (3) millions de dollars, un montant que fait de lui selon la justice canadienne, un membre d’une « organisation criminelle ».

Par: la rédaction


 

Tag(s) : #Société, #Politique, #Congo

Partager cet article

Repost 0