Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Césaire disait un jour ‘’le malheur de l’Afrique c’est d’avoir rencontré la France’’. Cette réflexion trouve tout son sens dans l’époque actuelle où de nombreuses mutations sont en train de prendre naissance, contre l’establishment de par le monde. Une chose pourtant non négligeable, c‘est la présence dans les pays colonisateurs d’une forte communauté issus des pays qui, hier encore étaient des colonies. Le cas de la France est à cet égard très illustratif car la communauté africaine dans ce pays représente ce qu’il y a de plus profond dans cet univers.
 
Le rejet par le pays d’adoption, le mépris du quotidien, le regard des autres et cela nous a amené à Charilogone à nous poser une question : comment vit au quotidien un africain en France ? Elle a beau changer les sens du mot immigré, cela ne change rien. L’africain en France ne sera jamais chez lui, malheureusement pour ceux qui y sont et se bombent les torses dans les plateaux de télé en jouant les intellectuels.
 
Comment peut-on vivre dans un pays pendant que celui-ci fournit la misère à son propre pays ? Comment être en France et se sentir bien quand celui-ci multiplie les frasques pour maintenir sa famille resté au pays dans la misère ? Ils sont nombreux les pays africains qui refusent la double nationalité, pourtant ces immigrés africains ayants obtenus la nationalité française continuent de se présenter comme africains. A l’heure des profondes mutations qui ont lieu en France et dans le monde anglo-saxon, la France officielle fait semblant de bien se porter.
 
Toute vérité qui tend à mettre en mal son hégémonie en Afrique est étouffé dans le tôlé médiatique, contrôlé par les même groupes d’intérêts. Les groupes de pressions travaillent activement pour liquider la Françafrique, et pourtant en France, les immigrés trainent par leur silence, leur apparente indifférence. Nous pensons qu’il est temps que certains africains vivants en France rejettent leur nationalité française, sinon l'Afrique indépendante ne les reconnaitra pas !
 
Quand nous parlons de nationalité française, nous faisons état de ce semblant de sécurité que l’on leur donne en France en les coupant de leur pays. Et lorsque nous parlons d’Afrique indépendante, il s’agit de cette nouvelle Afrique qui est jeune, décomplexé et ouverte au monde. Cette nouvelle Afrique évolue d’un pas décidé, et ferra avec ceux des africains qui sont disposé à cheminer avec elle.
 
Nous pensons donc que la diaspora africaine en France doit anticiper et démissionner de la corruption mentale dans laquelle la France les maintient. Autrement, ils seront aussi rejette par l’Afrique parce qu’elle lui a tourné le dos, au moment même ou elle avait le plus besoin d’elle.
 
Par: la rédaction #Charilogone Média
Tag(s) : #Société, #Politique, #Afrique, #France

Partager cet article

Repost 0