Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plus d’un demi-siècle après les indépendances africaines, le tabou est de retour dans la politique française. À la faveur des primaires, le mot « colonisation » est de retour dans la bouche des candidats. Le 23 novembre dernier, Emmanuel Macron s’exprime dans un journal français sur les « éléments de civilisation et […] de barbarie » inclus dans la colonisation. Ce qui devait être une quête ordinaire de buzz dans la galaxie politique française a prit une nouvelle tournure et s’est propagé aux autres partis politiques. Reste alors le tollé sur les réseaux sociaux. Un internaute s’étonne que l’ancien ministre de l’Économie ose parler d’une « barbarie positive », tandis qu’un autre voit dans cet interview un « remake » du « sketch nauséabond des bienfaits de la colonisation ». Rappelons qu’un projet de loi du 23 février 2005 en France évoquait un « rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord ». Cette loi avait été vivement dénoncée par les intellectuels africains et avait obligé le président Chirac à l’enlever.
 
Par: la rédaction #Charilogone Media
Tag(s) : #Société, #Politique, #France, #Elections

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :