Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Massacres de Ngueli - TchadLe peuple tchadien avait retenu son souffle devant ce qu’on peut qualifier de génocide : des massacres perpétués sur des paisibles citoyens par de sbires du régime actuel au Tchad. C’était en effet, le 14 novembre dernier que les habitants de localités de Bébedja et de Miandoum dans la région du Logone oriental ont été la cible des actes criminels, barbares commis par les hommes de main d’Idriss Deby Itno, une barbarie ignoble qui a fait sept morts et de dizaines de blessé. Et pourtant ces habitants ont voulu protester pacifiquement contre l’occupation anarchique de leurs espaces sacrés par des éleveurs nomades. Le pire dans tout ça affirme Yorongar Ngarlejy député fédéraliste et originaire de la région : les autorités de sécurité auteures de ces massacres «…ont déposé les armes à côté des cadavres pour dire qu’ils étaient armés… » Un acte inhumain que déplore le coordonateur de Fédération Action pour la République (FAR). Les affrontements de Nguéli : une justice du lion ! Si l’on s’en tient au communiqué de presse de la convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (CTDDH), les tueries de Nguéli dans le 9e arrondissement de la commune de N’Djaména, sont perpétuées par « certains membres de la famille biologique d’Idriss Deby sur les paisibles citoyens » causant la mort à cinq (5) personnes et une vingtaine de blessés. La CTDDH d’ajouter que ces « événements tragiques ne sont rien d’autres que les conséquences directes de la politique criminelle mise en place par Idriss Deby qui consiste à armer les siens (les Zaghawa) et désarmer les autres tchadiens ». En effet, nul n’ignore les manœuvres criminelles du clan au pouvoir depuis 26 ans, les Itnos et leurs proches sinon comment comprendre qu’on puisse massacrer des personnes en train de faire leur deuil ? A Nguéli ce sont les Gorane (Kreda) qui ont été visés par la folie meurtrière de proches du président actuel demain à qui son tour ? Après avoir pillé le pays, ce le sang qu’ils veulent verser ? Il est aujourd’hui très difficile de dénombrer avec exactitude les exactions de font montre la famille du Rais tchadien sur les autres tchadiens, non content d’avoir empoché tout l’argent du Tchad, non content d’avoir occupé, achetés ou arrachés les espaces fonciers, non contents d’être des propriétaires de belles maisons, de voitures de luxes…Les proches de Idriss Deby Itno veulent maintenant prendre au peuple tchadien la seule chose qui les appartient : leur vie. Les massacres de Miandoum, de Bébedja, puis celui de Nguéli, méritent d’être taxés de crime contre l’humanité. AFFAIRE A SUIVRE

Par: la redaction #Charilogone Media

Tag(s) : #Société, #Politique, #Tchad

Partager cet article

Repost 0