Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’actualité au Congo Brazzaville est marquée par les événements qui ont secoué la province de Pool dans la partie sud du Congo. Suite aux exactions commises faisant plus 5 000 personnes déplacées les leaders de l’opposition congolaise par la voix de Guy-Brice Parfait Kolélas, exigent l'ouverture d'une enquête parlementaire contre les auteurs de ces actes orchestrés contre les civils innocents dans cette région. La république du Congo fait face à une tension dans la zone de Pool, depuis la réélection contestée de Denis Sassou Nguesso au pouvoir depuis trente-deux ans (32). Avec les attaques attribuées aux éléments de la milice NINJA dirigé par Frederci Bitsamou alias Pasteur Ntumi, la population de cette localité est martyrisée, sous l’œil complice des autorités de Brazzaville. Ce qui amène nos confères de Mediapart d’affirmer « que les militaires ne protègent pas les paysans dans le Pool. Au contraire, ils les maltraitent et les assassinent. Ils violent les femmes, détroussent les habitants et détruisent leurs maisons. La coupe est donc pleine, il faut que François hollande qui a soutenu le dictateur du Congo lors de la modification de la constitution, prenne ses responsabilités. Tous ces crimes sont aussi à mettre sur sa conscience. Parce qu’il avait eu le choix d’éviter cette « jungle » et ces crimes ». A noter que les conflits dans cette localité profiteraient à Denis Sassou Nguesso qui aurait offert aux multinationales occidentales et à la Chine, le Coltan (matière présente abondamment dans cette région) du Pool.

La rédaction #Charilogone Media

Tag(s) : #Société, #Politique, #Congo

Partager cet article

Repost 0