Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mme Evelyne Decorps, ambassadrice de France au Tchad
Mme Evelyne Decorps, ambassadrice de France au Tchad

« On (La France) l’avait nommé à N’djamena pour nous dire comment pensait Deby, pas pour penser comme lui » propos d’un haut responsable de l’Elysée (la présidence française) suite à la prise de position de l’ambassadeur français au Tchad au côté du régime d’Idriss Deby Itno.

En effet, les relations diplomatiques entre la république du Tchad et l’état français, ont toujours été semées d’ambigüité, de coups bas, de soutiens tout azimut au régime en place ou complot pour destituer un tel dirigeant, bref, tous les ambassadeurs français qui ont été accrédités au Tchad, ont toujours eu des missions précises.

Le plus spectaculaire est l’ambassadeur Jean-Pierre Berçot (qui a servi de 2003 jusqu’en 2006), considéré comme le « clone » d’Idriss Deby Itno, au point où le président tchadien s’est opposé à Paris lorsqu’il fut rappelé de son poste mais malgré tout se rendra en France qu’après des mois de retard (à partir d’octobre 2006). Son remplaçant Brunot Foucher fut confronté à des sérieuses difficultés car le régime de N’djamena n’a pas du tout apprécié ses lettres de créances où par ordre du ministre de la défense française, Brunot Foucher devait reprocher à Idriss Deby Itno, le recrutement des enfants soldats dans l’armée tchadienne, vu qu’une conférence sur les enfants soldats se tenait en février 2007. Bizarrement il deviendra avec le temps pire son prédécesseur car Brunot Foucher sera surnommé « l’ambassadeur du Tchad à N’djamena » par ses collègues diplomates du Quai d’Orsay.

« Depuis l’avènement de Deby, ce ne sont pas de diplomates de carrière que l’on envoie au Tchad… » Affirmait un observateur averti sur les colonnes d’un média de la place. Le chercheur du CNRS, Roland Marchal, résumait la politique diplomatique française au Tchad en ce terme : « entre ambitions, incompétences et partis pris, il est difficile de faire le tri et surtout de prendre suffisamment de distance pour comprendre ce qui se joue ». En tout état de cause, il faut se rendre à l’évidence que les ambassadeurs qui se suivent au Tchad ne sont que là pour le régime clanique et dictatorial du MPS et assurer l’intérêt de la France. Laissant le peuple tchadien dans une triste situation confrontée à la cherté de vie, au chômage, à la corruption, enrichissement illicites, à l’injustice sociale etc.

AFFAIRE A SUIVRE...

...

La rédaction #Charilogone Média

Mme Evelyne Decorps, ambassadrice de France au Tchad

Mme Evelyne Decorps, ambassadrice de France au Tchad

Tag(s) : #Société, #Diplomatie, #France, #Tchad

Partager cet article

Repost 0