Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Idriss Deby Itno
Idriss Deby Itno

Les consultations électorales présidentielles au Tchad se sont déroulées en Avril dernier, pour certains spécialistes de questions politiques, acquis par le régime du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), tout s’est bien passé dans les bonnes conditions. Même si d’un côté on a accusé des irrégularités énormes, des tentatives de vols et achats de voix, influence des autorités administratives dans le processus de vote et même pendant les dépouillements et l’acheminement des procès verbaux à N’djamena.

Le plus grand fait à révéler est le vote des militaires tchadiens où beaucoup ont été porté disparu (une soixantaine des militaires), d’autres assassinés froidement parce qu’ils avaient osé voter contre le candidat du MPS. Les résultats provisoires du scrutin de 10 avril sont tombés, chose curieuse le président sortant Idriss Deby Itno est réélu dès le premier tour avec plus de soixante pour cent (61, 56%) de suffrage alors selon les résultats des procès verbaux des différentes sous-commissions de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) des vingt-trois régions du Tchad, personnes de 14 candidats ne peut prétendre gagner dès le premier.

Sans vergogne, le candidat de l’alliance IDI par des manœuvres frauduleuse, orchestré par la CENI conquis à sa volonté, s’est autoproclamé vainqueur de ces élections présidentielles pour un cinquième mandant. Les leaders des partis politiques de l’opposition démocratique ayant pris part à ce scrutin ont dans une conférence de presse, dénoncé un hold-up électoral, puis procédé à une proclamation des résultats grâce à des compilations de différents résultats de procès verbaux.

A l’issu desquels, Saleh Kebzabo candidat de l’Union National pour le Développement et Renouveau (UNDR) est en tête avec 33% de suffrage suivi du candidat de la Convention Tchadienne pour le Développement (CTPD) Monsieur Laokein Kourayo Mbaiherem et vient en troisième position, Mahamat Alhabo du Parti pour le Libertés et le Développement (PLD), le Mouvement Patriotique du Salut arrive en quatrième position donc incapable d’être au second tour.

Tout porte donc à penser que, Idriss Deby Itno n’a pas gagné les élections comme il le prétend dès le premier tour ou encore pire la validation de son passage en force avec 59,92% hier le 03 mai 2016 par le conseil constitutionnel. Un gouvernement de salut national est entrain d’être mis en place à Moundou par les leaders de partis politiques de l’opposition pour contrer le MPS à céder le pouvoir.

La situation politique tchadienne est rebondissante, dans les jours à venir en attendant la journée ville morte souhaitée par l'opposition radicale. AFFAIRE A SUIVRE

...

La rédaction #Charilogone Média

Tag(s) : #Société, #Elections, #Tchad, #Afrique, #France, #Jeunesse

Partager cet article

Repost 0