Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le President Dingamnayal Nely Versinis, et quelques membres du CTVC, ce matin a Doba a la Conference de lancement de la Journée banderoles noires acte 1
Le President Dingamnayal Nely Versinis, et quelques membres du CTVC, ce matin a Doba a la Conference de lancement de la Journée banderoles noires acte 1

Au risque de verser dans une analyse subjective, j’ose dire que le Logone Oriental est la région la plus riche du Tchad : pourvoyeurs en produits vivriers (mil, sorgho, arachide, sésame etc.). Elle est la zone territoriale qui a fait inscrire le Tchad sur la liste des pays exportateurs de pétrole dans le monde, à travers l’ouverture de la vanne pétrolière extraite des gisements de Komé, Miandoum…

Hélas un tour d’horizon dans le Logone oriental, on s’y rend compte rapidement que ses habitants sont les plus malheureux du Tchad. Après 13 ans d’exploitation de l’or noir, le Logone Oriental est dans le coma ! thème provocateur dirait-on mais il faut se rendre tout simplement à Doba, chef-lieu de la circonscription du Logone oriental, pour donner raison à DINGAMNAYAL NELLY VERSINIS, initiateur d’une « JOURNEE BANDEROLES NOIRES ACTE I », ce samedi 12 Mars 2016 à Doba pour attirer l’attention des autorités d’une part et les ressortissants de ladite localité sur la mauvaise gestion des revenus pétroliers en général et en particulier les 5% destinés à la zone productrice de l’or noir.

Devant les médias invités à cette rencontre d’éveil, DINGAMNAYEL NELY VERSINIS affirme : « le Logone Oriental, pourvoyeur de l’or noir est lésé. On avale la poussière à Doba et ses environs tandis qu’AMDJARASS devient une ville moderne qui sort du sable. Trop, c’est Trop ! nous avons marre de cette gestion discriminatoire ».

Selon le leader du Collectif Tchadien contre la Vie Chère (CTVC) : « le MPS a tenté de supprimer les 5% destinés à la région productrice par un projet de loi proposé par le député GAMAR ASSILECK, aujourd’hui, c’est ce même GAMAR ASSILECK qui est président du Collège de Gestion de Ressources pétrolières, quel paradoxe ! » s’interroge-t-il. ‘‘Où va l’argent du pétrole de Doba ?’’, ‘‘Le pétrole de Doba est une malédiction pour le Logone Oriental ‘’, ‘‘Le Logone Oriental ne mérite pas cette ingratitude’’, ‘‘Le Logone oriental a creusé du pétrole et s’y est noyé’’ etc.

Tels sont les messages sur les T-shirts, banderoles des participants à cette journée qui a fait bouger la ville de Doba ce matin, preuve que les jeunes et certains ressortissants de la région ont pris conscience du sort qu’on leur a réservé après 13 ans d’exploitation. Ainsi, comme un seul homme ils disent : « NON ! Levons-nous et disons non. Levons-nous et brandissons nos banderoles pour dire halte à la gabegie » pour conclure. AFFAIRE A SUIVRE

Par: La rédaction #Charilogone Envoyé spécial à Doba

TCHAD/ LOGONE ORIENTAL : VACHE A LAIT D’AMDJARASS
Tag(s) : #Société, #Tchad, #Petrole, #DOBA

Partager cet article

Repost 0