Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

STOP au viol
STOP au viol

Une chaine égyptienne a repris à son compte l'information des reseaux sociaux sur le viol collectif commis sur la lycéenne Zouhoura par les gosses des bouffons du régime de Deby. La télévision est allée loin avec des précisions détaillées sur l'identification des violeurs et de la victime et aussi sur la nature du pouvoir qui écrase les tchadiens depuis vingt-six ans.

Ainsi, la voix de l'indignation collective exprimée par des vaillants compatriotes a été bien entendue ici au pays des Pharaons qui ne badine pas de punir ceux qui commettent de violence à l'endroit des femmes. Si cette affaire de viol collectif a fait le tour du monde, c'est grâce au travail dans des conditions parfois difficiles que font des tchadiens sur les réseaux sociaux.

Grand merci à tous les activistes et à tous les gestionnaires des pages, sites et blogs qui n'ont ménagé aucun effort pour informer, sensibiliser et conscientiser l'opinion.

Le monde est si petit que désormais aucun délinquant, aucun voyou, aucun tortionnaire ne sera à l'abri. Nous sommes tous résolus que le combat pour la dignité et le respect des valeurs humaines doit se poursuivre dans un élan de solidarité et de patriotisme. Le chemin est loin et le triomphe du peuple meurtri n'est qu'une question du temps!

Bravo, bravo , mille fois bravo à cette mobilisation des tchadiens face à la barbarie, à l'humiliation, au viol et aux graves violations des droits humains dont fait l'objet le peuple depuis un quart de siècle! Les tchadiens se sont élevés et ont exprimé leur profonde indignation durant trois jours sur le cas de viol collectif perpétré par des fils des dignitaires sur la personne de Zouhoura, désormais notre fille, la fille du peuple tchadien opprimé.

Aucun compatriote se trouvant loin de la mère patrie ne s'est senti touché dans son orgueil propre et bouleversé dans son âme. Tout le monde se sent proche , tout le monde est victime. A l'unanimité la justice si réellement elle existe est réclamée! Mais qui rendra cette justice ?

Par: Ahmat Yacoub Adam

Tag(s) : #Société, #Tchad, #Justice, #Egypte, #Medias

Partager cet article

Repost 0