Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Idriss & Yorongar
Idriss & Yorongar

Les propos du chef de l’Etat sur la forme de l’Etat à l’occasion de son investiture pour la présidentielle d’avril prochain suscitent des réactions. Idris Déby Itno a indiqué que s’il est élu lors du prochain scrutin de 10 avril 2016, il va proposer la révision de la constitution tchadienne pour la deuxième fois, cette fois-ci en réduisant le mandat présidentiel à deux, puis il va organiser une réforme pour faire du Tchad un Etat fédéral.

Quelle mouche a piquée l’homme fort du Tchad, devenu depuis quelques temps, le patron des dirigeants africains en étant le président en exercice de l’Union Africaine ? Est-elle une sincère déclaration ou de la démagogie à l’approche des élections ?

Difficile d’y répondre tellement, la déclaration était arrivée à un moment où on n’y s’attendait vraiment pas, surtout le premier volet de ses premières actions futures (après sa probable réélection en avril 2016). Le second volet celui, de faire du Tchad un état fédéral est honnêtement du pire plagiat, un ‘‘copier-coller’’ du programme politique du parti de Ngarlejy Yorongar, le FAR (Fédération Action Renouveau). Pourtant le président de la république Idriss Déby Itno a toujours combattu la fédération du Tchad depuis son arrivée au pouvoir en décembre 1990 accusant ‘‘Yoro’’ de vouloir diviser le Tchad.

Même à la conférence nationale souveraine de 1993, la forme de l’Etat a suscité un vif débat entre les participants. Les partisans d’un Etat centralisé (les fondateurs du MPS) étaient opposés aux fédéralistes qui voulaient que chaque région s’administre elle-même.

Comment se fait-il qu’après plus de vingt (25) ans, le régime du Général Idriss Deby Itno très opposé au fédéralisme, finisse par changer d’avis et vouloir rendre le Tchad fédéral ? Ngarlejy Yorongar député à l’assemblée nationale, par ailleurs coordonateur du FAR, à travers son compte sur un réseau social, se permet de faire l’humour, disant merci au fondateur du MPS pour « ce ralliement armes et bagages à une cause qu’il combattait depuis vingt ans » dit-il.

Dans l’une des analyses faites par nos confrères de Jeune Afrique, Neatobeye Bidi, parlementaire partisan du fédéralisme tchadien affirme : « Pour nous, le changement d'attitude du président Déby ne nous paraît pas sincère. Il s'est seulement rendu compte de la forte tendance des Tchadiens pour un Etat fédéral et il a fait sa déclaration pour séduire les électeurs partisans de la fédération par rapport au climat politique actuel qui ne lui est pas favorable ».

En tout cas, il est clair que le MPS de Idriss Deby Itno, en manque d’idée politique, a volé l’idéologie du FAR. Et si Yorongar lui faisait un procès pour plagiat ?

AFFAIRE A SUIVRE

...

Par: le correspondant de Rédaction #Charilogone Média (Tchad)

Tag(s) : #Société, #Politique, #Tchad, #Elections

Partager cet article

Repost 0