Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Message du Mouvement Citoyen pour le Changement au Tchad (MCCT)
Message du Mouvement Citoyen pour le Changement au Tchad (MCCT)

A l’instar de tous les Tchadiens indignés, révoltés et solidaires contre l’injustice, l’impunité, les humiliations quotidiennes et le pillage de nos ressources par une élite prédatrice et sans foi, notre mouvement a appris avec consternation et dégoût la reconduction dans ce nième nouveau gouvernement prédateur, corrompu et voleur de Monsieur Moussa Faki Mahamat a son poste du Ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et de la coopération africaine, cette confirmation révoltante à ce poste est un mépris et une insulte sans commune mesure par Idriss Deby à tout le peuple Tchadien.

Nous dénonçons haut et fort, le maintien de Moussa Faki, père, souteneur spirituel, financier et matériel de son fils, violeur invétéré en série qui use de la place de son père pour commettre impunément des actes criminels et indignes qui heurtent la conscience et bafouent nos valeurs séculaires.

Nous demandons à tous les interlocuteurs du Tchad de boycotter la personne de Moussa Faki tant qu’il est maintenu a son poste contre la volonté de la majorité des tchadiens qui l’ont inscrit dans la liste des pères indignes qui soutiennent la violence faite aux femmes.

Notre mouvement demande l’amendement de notre arsenal juridique afin que ces criminels probablement responsables de plusieurs viols sur la personne des victimes silencieuses, soient condamnés a la peine capitale afin d’envoyer un message fort a tous les rejetons des barons du MPS que le Tchad n’est pas et ne sera jamais un état de jungle comme le veulent leurs indignes géniteurs.

Notre mouvement demande aux Tchadiens de sanctionner sévèrement le MPS (symbole et parrain de vols, de viols, de corruption, d’injustice, d’impunité, de gabegies, de détournements des deniers publics, de népotisme, de clanisme…) par les voies des urnes en usant de leur droit de vote et si fraude, il ya, la route aura raison du régime fantoche.

Fait le 17 février 2016-02-17

La cellule de communication

Tag(s) : #Société, #Tchad, #Politique, #Justice

Partager cet article

Repost 0