Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le TCHAD va mal à Cause de ces hommes et femmes !!!
Le TCHAD va mal à Cause de ces hommes et femmes !!!

Le TCHAD va mal à Cause de ces hommes et femmes !!!

L’année 2016 au Tchad semble être une aube décisive pour le peuple tchadien, surtout parait devenir celle du changement au pays de Toumai, martyrisé depuis plus de vingt-cinq (25) de règne sans partage de l’homme fort d’Amdjarass qu’on nomme IDRISS DEBY ITNO.

A scruter de plus près la situation chaotique nous nous sommes confrontés, on se rend compte que Idriss Deby Itno, même s’il est le premier responsable de cette catastrophe a été assisté par plusieurs autres cadres tchadiens qui l’ont aidé à mettre à terre l’économie nationale tchadienne, occasionnant des crises : les grèves intempestives des fonctionnaires, les manifestations chroniques des étudiants, élèves pour la revendication de leurs droits, la cherté de vie au Tchad…

Parmi les personnalités autour du président IDI, on peut citer : le fameux président de l’assemblée nationale HAROUN KABADI, baron de la mafia version parlementaire MPS, il avait dans les années 1990 volé l’argent de la Cotontchad et se terrer aux États-Unis mais par la suite sera rappelé au Tchad pour occuper d’importantes responsabilités étatiques : SG à la présidence et du MPS, coordonnateur du pétrole, premier ministre et jusqu’aujourd’hui patron de l’assemblée.

DAOUSSA DEBY ITNO dit le grand-frère national, argentier du régime MPS, le ministre de nouvelles technologies de l’information et de la communication est celui le plus proche de son petit frère de président, il est selon nos radars l’instigateur et protecteur de l’ex-tout puissant directeur général de douanes tchadiennes, qui parait-il serait en Egypte depuis sa disgrâce.

ALI HAROUN l’inamovible maire de la ville de N’djaména, très riche semble t-il, cet homme est responsable de beaucoup des décisions erronée surtout en ce qui concerne la ville de N’djaména, la gestion de la grande commune du Tchad est catastrophique malgré les recettes faramineuses que la ville génère.

ADOUM YOUNOUSMI le très puissant eternel ministre du transport et des infrastructures est lui aussi membre du dernier cercle des courtisans d’Idriss Deby Itno. Il est celui qui construit un kilomètre de route bitumée au prix d’or, trois (3) fois plus cher que la norme, bref un véritable ministre voleur.

HASSANE SYLLA BAKARY, le perroquet de la république tchadienne, cet ex-journaliste gombiste, est depuis son ascension grâce à la grande sœur du président, au ministère de la communication et porte-parole du gouvernement, tire sur tous les autres tchadiens qui disent la vérité. Devenu aujourd’hui ridicule à cause de ses sorties médiatiques endiablées.

MAHAMAT AHMAT BACHIR dit le super flic du Tchad, le ministre de la sécurité publique, est celui qui peut mettre un honnête citoyen juste parce qu’il a respiré, tellement l’homme est connu pour ses excès et abus de pouvoir.

EMMANUEL NADJINGAR, l’impopulaire secrétaire général du parti de Bamina, le MPS est aujourd’hui une honte et la risée de siens. Mal aimé par les militants de base, sans fief car son Logone Occidental appartient à Maire Laoukein Médard de l’opposition politique. Il est tant qu’il lâche prise et revienne du coté de républicain comme DADNADJI.

En outre, d’autres figures féminines viennent combler ce bal des excrocs de la république telles que HINDA DEBY INTO, FATIME TCHOMBI, Elyse LOUM, Carmel SOU IV, Mariam MAINTHA, MARIAM DJAMOUS, KADIDJA HASSABALLAH etc. La liste est longue pour citer tous ces bouffons de la république qui ont sombré le Tchad dans une situation terrible.

L’an 2016 semble souffler à leur défaveur car leur boss Idriss Deby Itno est très malade, asphyxié économiquement, sur le plan politique la jeunesse a déjà pris son destin en main pour le faire partir par les urnes ou à la mode burkinabé (conf.Blaise Compaoré) car beaucoup des mouvements viennent de voir le jour (exemple de IYINA), et surtout que le chef de file de l’opposition tchadienne a précisé qu’il ne se laissera pas faire cette fois. Entre temps, celui qu’on surnomme comme le Marc Roch Kabore tchadien : DJIMRANGAR DADNADJI est déjà prêt pour le scrutin. AFFAIRE A SUIVRE...

...

Rédaction #Charilogone

Tag(s) : #Société, #Politique, #Tchad

Partager cet article

Repost 0