Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photo les conférenciers de la CTDDH, au Centre Almouna pour la conférence de presse
Photo les conférenciers de la CTDDH, au Centre Almouna pour la conférence de presse

Le régime politique le plus démagogue du monde est celui du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), son président Idriss Deby Itno (IDI) doit être hors-jeux en 2016, il doit même être ailleurs mais pas au Tchad, affirme un intervenant lors d’une conférence de presse animée par Mahamat Nour IBEDOU, Secrétaire Général de la Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (CTDDH) : l’une de plus active organisation de la société civile tchadienne ; rencontre qui a eu lieu le samedi 23 janvier au Centre Culturel Al-mouna de N’djaména. Selon le leader de la CTDDH, le régime de Idriss Deby a amené le Tchad dans une forme de gouvernance calamiteuse depuis plus de 25 ans où le peuple tchadien est confronté à : des violations des droits économiques en exemple, l’accaparement éhonté des richesses nationales par le président et ses parents (confère les détournements massifs et avérés par Salay Deby Itno à la tête de la douane du Tchad ; l’usurpation de la SNER à l’état par Daoussa Deby Itno grand-frère du président.

A cela s’ajoutent : l’omniprésence de la famille présidentielle (frères, sœurs, tantes, beaux-parents, oncles, neveux et cousins etc.) au-dessus de toutes les unités économiques du pays : Sociétés de Cimenterie, la raffinerie, les SHT, CNPS, grands travaux présidentiels…puis le comble dans tout ça, c’est l’existence de prisons occultes et prisonniers d’opinions, les violations des droits civils et politiques, les injustices flagrantes où tous les membres de la famille ITNO ou les ZAGHAWA par extension sont au-dessus de la loi, bref l’instauration artificielle d’une minorité de tchadiens maîtres du Tchad (les ITNO et certains Zaghawa) et d’autre part une majorité de tchadiens esclaves (autres Zaghawa, les Gouranes, les Sarah, les arabes, Kenembou, Massa…).

Enfin surtout, la mise en œuvre d’un dispositif de fraude (certifié par l’opérateur français MORPHO SAFRAN) pour permettre à Idriss Deby Itno de briguer un 5e mandat en 2016. Au regard de toutes ces situations, la CTDDH met en garde le MPS contre une investiture du PRESIDENT SORTANT IDRISS DEBY ITNO comme candidat au scrutin d’avril 2016 car au cas où cette candidature deviendrait effective, des actions citoyennes et légales autorisées par la loi fondamentale tchadienne seront menées pour épargner aux tchadiens de revivre encore ce calvaire pendant cinq autres années.

AFFAIRE A SUIVRE…

...

Rédaction #Charilogone “Tout le droit de savoir”

Tag(s) : #Société, #Politique, #Tchad

Partager cet article

Repost 0