Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carte du Tchad
Carte du Tchad

Le président de la République Idriss Deby ITNO, comme à l’accoutumée s’est adressé à la Nation à l’occasion du réveillon du nouvel an. Le terrorisme et l’insécurité ont été au centre de sa déclaration.

« Tchadiennes, Tchadiens,
Mes Chers Compatriotes,

Au moment où nous nous apprêtons à faire nos adieux à l’année 2015, ma pensée va naturellement vers ceux de nos compatriotes innocents, victimes de la barbarie de Boko Haram, aussi bien à Ndjamena que dans la région du Lac.

Je rends un hommage appuyé à nos vaillants soldats, handicapés et morts sur le champ de bataille, à l’extérieur du pays dans la lutte contre le terrorisme.

2015 aura été une année difficile en ce sens que la baisse drastique du prix du pétrole, est venue réduire nos recettes et a mis à mal les finances de l’Etat.

Une grande partie de nos ressources ainsi réduites, au lieu de servir à doter le pays d’infrastructures nécessaires à son développement, et à lutter contre la pauvreté, a été, malgré nous, réorientée pour combattre le terrorisme.

Mes Chers Compatriotes,
Je voudrais vous exprimer toute ma fierté et ma gratitude parce que vous n’avez pas cédé, ni montré des signes de faiblesse face à toutes ces épreuves.
Nos vaillantes Forces de défense et de sécurité ont mis en déroute l’armée de Boko Haram et détruit ses bases au Nigéria, au Niger et au Cameroun.
Toute la population tchadienne s’est mobilisée comme un seul homme derrière le gouvernement pour assurer la sécurité.

Vous vous êtes mobilisés dans les Eglises, les Paroisses et les Mosquées ; vous avez largement contribué à défendre l’idéal de paix, de sécurité et de coexistence pacifique. Jamais le dialogue interreligieux n’a été aussi soutenu, aussi fort.
Je rends hommage aux responsables des toutes les confessions religieuses de notre pays
Vous avez aussi compris les difficultés financières, indépendantes de la volonté du Gouvernement, et accepté les mesures de réduction des dépenses, que nous avons été obligés de prendre, aussi bien en 2015 que dans le budget de 2016.

Je vous invite donc à plus de responsabilité car l’année 2016 sera encore difficile.
L’insécurité qui s’est installée dans la sous-région va continuer à entrainer, dans son sillage, des perturbations quant à nos échanges commerciaux avec les pays voisins, en particulier le Cameroun, le Nigéria et la Libye, avec pour conséquences directes la hausse des prix des denrées de base, et le dérèglement généralisé de notre économie.
Les perspectives pour la hausse du prix du pétrole restent faibles et nous devons nous préparer à cela.

Nous ne devons pas rester les bras croisés. J’invite fortement le gouvernement à accélérer la diversification de l’économie, notamment la promotion de l’agriculture et de l’élevage, et attirer les investissements privés pour créer d’emplois en faveur des jeunes et transformer ainsi notre économie.

Dans cette optique, la mise en valeur des ressources minières doit s’effectuer avec plus de rigueur.

Nos efforts dans les domaines sociaux, particulièrement, seront poursuivi avec la même régularité sinon plus. Le salaire sera assuré, mieux, son paiement ne connaitra plus un retard criard.

Mes Chers Compatriotes,
Nous venons de clôturer le recensement biométrique avec succès, en enrôlant plus de personnes que prévu. C’est une première expérience dans notre pays et nous devons en être fiers.

Avec la même volonté, le gouvernement mettra tout en œuvre, pour organiser dans les délais, les différentes élections à venir.

Je peux vous assurer aussi que l’assainissement de la vie publique ainsi que la moralisation des agents de l’Etat s’effectueront dans tous les secteurs sans exclusive.

Je voudrais saluer nos partenaires au développement pour le soutien et l’appui multiforme qu’il nous apporte. En revanche j’exprime sans détour ma déception en ce qui concerne le faible niveau de soutien financier que le Tchad reçoit, en dépit du rôle qu’il joue pour la sécurité et la stabilité internationales.

Le Tchad est, de par sa position, le dernier verrou, un rempart contre le terrorisme et l’extrémisme rampant qui assaillent de toutes parts la sous-région.
Je voudrais donc appeler les partenaires à faire plus d’efforts, car il s’agit de sauver la région, de sauver l’Afrique face à tous ces risques de déstabilisation portés par le terrorisme international.

Mes Chers Compatriotes,
Je me réjouis du fait que, malgré les adversités, l’image et la crédibilité de notre pays ne sont jamais entamées. Le Tchad se maintient et honore ses engagements vis-à-vis de la communauté internationale.

C’est pourquoi j’en appelle à une mobilisation et à une union sacrée des fils et filles de ce pays ; cela y va de notre survie.

Face au terrorisme, je vous exhorte à rester vigilants et continuer à coopérer, comme vous l’avez fait jusqu’ici, avec les forces de défense et de sécurité pour mettre hors d’état de nuire les terroristes.

Pour ma part, je suis plus que jamais résolu à poursuivre les nobles objectifs, ceux de rendre heureux le Peuple. Le gouvernement s’y attèlera avec la détermination requise.

Pour finir, je me fais, comme toujours et avec plaisir, le devoir de souhaiter à chacune et chacun de vous, mes vœux les meilleurs.

Que 2016 soit pour vous tous une année d’accomplissement et une année de paix et de prospérité pour notre cher et beau pays.

Bonne et heureuse année 2016 !
Vive le Tchad ! »


Source: Présidence du Tchad

Tag(s) : #Société, #Tchad, #Politique

Partager cet article

Repost 0