Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MARTIN ZIGUELE
MARTIN ZIGUELE

Consultant et spécialisé en Assurance, Martin ZIGUELE est un homme politique centrafricain, originaire de Paoua qui a vu le jour le 12 février 1957. Ancien séminariste de Bossangoa en RCA, Martin Ziguélé obtint à 21 ans son diplôme d'Études Supérieures d'Assurances (D.E.S.A) à l'Institut Internationale des Assurances de Yaoundé (Cameroun) en 1978, titulaire également d’une Licence de lettres anglaises à la Faculté des lettres et sciences humaines de l'université de Bangui (RCA). Dès les années 1978 il intégra la Société Nationale Centrafricaine d'Assurances (Siriri).

Admis au concours de la CICA-RE, Compagnie commune des réassureurs des États membres de la CIMA En 1998. ZIGUELE EST nommé Directeur National de la Banque des États de l'Afrique Centrale BEAC en 2000. Sous le régime du Président Ange-Félix Patassé, il sera Premier Ministre par décret du 1er avril 2001, poste qu'il occupera jusqu'au coup d'État du 15 mars 2003 qui a amené le Général François Bozizé au pouvoir. Et c’est la période de l’exil pour Martin Ziguélé et sa famille (six enfants) mais pas pour longtemps car il reviendra aux affaires en étant candidat aux élections présidentielles de 2005 et récentes échéances de 2011 sous la bannière de son parti le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC.

Etant chef du Gouvernement, Martin Ziguélé avait fait ses preuves en affrontant plusieurs problèmes urgents et délicats dont le premier est celui du cumul par les fonctionnaires Centrafricains de 25 à 30 mois d’arriérés de salaires, véritables patates chaudes laissées par le précédent Gouvernement dirigé par Anicet Georges Dologuélé. Il a également pu gérer des difficultés que le gouvernement la république centrafricaine faisait face à savoir l’évènement militaro-politique avec ses dures conséquences, le coup d’État manqué du général André Kolingba en mai 2001. Bref, Martin ZIGUELE est surtout l’homme politique centrafricain qui est à mesure de redresser la RCA, vu qu’il est impartial, intègre et n’a pas pris partie derrière l’un ou l’autre des camps acteurs dans la crise que connait la pays depuis quelques années, il est donc l’homme de la situation pour la cohésion, la réconciliation entre les deux tendances actuelles(les SELEKA et les ANTI BALAKA).

AFFAIRE A SUIVRE...

...

Rédaction #Charilogone /-Centrafrique

Tag(s) : #Politique, #Centrafrique, #Elections, #Société

Partager cet article

Repost 0