Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Idriss DEBY ITNO, Président Tchadien
Idriss DEBY ITNO, Président Tchadien

Les chefs d'états du Groupe G5 Sahel, à savoir le Niger, le Mali, la Mauritanie, le Burkina faso et le Tchad... ont designé le Général Idriss Deby Itno président en exercice du G5Sahel pour un mandat de deux ans, c'est au cour de leurs travaux hier 20 novembre 2015 au palais du 15 janvier de ndjaména. Dans son mot de cloture le président tchadien s'engage à consolider les acquis sécuritaires et de défense.

Une bonne organisation, la solidarité entre les pays membres au même moment où se tient ce sommet à Bamako les terroristes ont attaqué un hotel de la place causant environ une vingtaine de morts. Le président du Mali Ibrahim Boubakar Keita présent à ndjaména a dù retourner dans son pays suite à la prise d'otage terroriste.

En outre, faut-il le signaler, le G5 Sahel dans le contexte militaro-sécuritaire Le G5S apparait comme le pendant politique et économique sahélien de l’ opération militaire française Barkhane . Il contribue à améliorer la coordination des activités de sécurité et de défense des États du G5 Sahel au niveau régional. Ainsi, selon le Ministère français de la Défense, "L’opération Barkhane regroupe 3 000 militaires dont la mission, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, consiste à lutter contre les groupes armés terroristes dans la bande sahélo-saharienne." [5] .

En décembre 2014, le G5S demande au Conseil de Sécurité de l'ONU la mise en place, en accord avec l’Union africaine, d'une force internationale en vue de « neutraliser les groupes armés, aider à la réconciliation nationale et mettre en place des institutions démocratiques stables en Libye » [6] . Le 21 décembre 2014, l'Algérie a annoncé s'opposer à cette proposition [7] .

Du 20 au 27 décembre 2014, une première opération militaire conjointe est réalisée entre les forces de l'opération Barkhane, du Niger et du Tchad sur une zone se situant à la frontière entre la Libye d'une part, le Niger et le Tchad d'autre part. Cette opération, dénommé Mangouste, est commandée depuis un poste de commandement tripartite situé au fort de Madama [8] . Le 24 décembre 2014, le fort et l'opération reçoivent la visite des généraux Seyni Garba, Brahim Seïd Mahamat et Pierre de Villiers, respectivement chefs d’État-major (CEMA) du Niger, du Tchad et de la France. Affaire à suivre

Rédaction #Charilogone

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :