Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conseils-des-ministres-Cameroun.
Conseils-des-ministres-Cameroun.

Il s’agit pour les Ministres en fonction, d’Aba Sadou, Ministre Délégué à la Présidence chargé des Marchés Publics, Youssouf Hadidja Alim Ministre de l’Education de Base et Jacqueline Koung à Bessiké Ministre des Domaines du Cadastre et des Affaires Foncières.Alamine Ousmane Mey Ministre des Finances, Basile Atangana Kouna ; Ministre de l’eau et de l’énergie, Pour les Ministre déchus du dernier réaménagement du gouvernement, l’on parle de Cathérine Bakang Mbock des affaires sociales, Patrice Amba Salla des travaux publics et Louis Bapès Bapès des enseignements secondaires.

L’établissement de faux bulletins de solde, gonflement des salaires et pensions des agents publics est imputé au Ministère des Finances. Il ressort dans le rapport de la CONAC que «cette pratique a conduit à la distraction de 4 079 737 150 milliards de FCFA et 312 669 150 millions de FCFA virés respectivement à la BICEC et dans des établissements de micro finance», apprend-on des colonnes du Quotidien Emergence d’hier jeudi 26 novembre 2015.

Le ministre des marchés publics est accusé de gestion frauduleuse avec comme illustration «l’annulation d’une décision d’attribution d’un marché relatif à la fourniture des matériaux pour les usines de production et de caoutchouc à la CDC se rapportant à un marché déjà signé et notifié, publication de la nouvelle décision sans précision du montant et délai et l’obstination du ministre dans l’attribution», apprend-on.

Le ministère de l’Education de base devra répondre des faits «dans l’emploi irrégulier d’enseignants fonctionnaires dans certaines école maternelle et primaires de l’archidiocèse de Yaoundé». Il y aurait complicité entre ce département ministériel et l’archidiocèse. Le ministère de l'eau et de l’Energie par contre aurait un réseau de «détournement vers le circuit intérieur des carburants hors-taxes destinés à l’export par des responsables».

Cathérine Bakang Mbock ex ministre des affaires sociales devra répondre des 130 millions de FCFA budgétisés pour la construction du projet «Maison des Ages». «A la demande du MINAS, 160 millions initialement prévus à l’acquisition de véhicules, ont été virés pour la réalisation du projet suscité, portant ainsi dotation de 290 millions qui n’ont pas pu être exécutés», tire-t-on du rapport.

La perception et la gestion des frais de délivrance des relevés des attestations de réussite ont fait un trou de plus de 100 millions de FCFA au Ministère des Enseignements Secondaires, et au Ministère des Travaux Publics, le rapport de la CONAC parle de doublons, surfacturation et de surenchérissement. Autant de pratiques désastreuses qui plombent l’avenir dans un pays déjà mal en point sur le plan sécuritaire. Espérons que les autorités réagiront à temps pour limiter la saignée.

Ref: Rapport de la Commission Anti Corruption (CONAC 2013)

...

Edmond Ngagoum

Rédaction #Charilogone /-Cameroun.

Tag(s) : #Société, #Cameroun, #Politique, #Justice

Partager cet article

Repost 0