Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

saleh kebzabo ( le chef de file de l’opposition tchadienne)
saleh kebzabo ( le chef de file de l’opposition tchadienne)

S’est tenue avant hier samedi, au siège de l’Union Nationale pour le Développement et le Renouveau (UNDR) dans le 7e arrondissement de N’djaména, une CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA DECLARATION DE TOUS LES PARTIS POLITIQUES DE L’OPPOSITION, rencontre présidée par le chef de file de l’opposition tchadienne. Selon M. SALEH KEBZABO, l’ensemble des partis de l’opposition de manière unanime et solennelle déclare qu’ « il y a deux ans, à l’occasion d’une tentative de déstabilisation imaginaire, le pouvoir en a ordonné l’arrestation de quatre députés, en totale violation des lois de la république, sans entamer la procédure de levée de leur immunité parlementaire.

Ils ont passé entre quinze jours et quatre mois et libérés en catimini ; le chef de l’opposition politique a été convoqué, en juin dernier par la Police Judiciaire, sur ordre du procureur de la république, en violation des lois de la république ; en juillet dernier, un député et deux autres chefs de parti politique ont été convoqué par la Police Judiciaire, sur ordre du procureur sans motif.

De ce qui précède, affirme t-il « nous observons que le pouvoir traite avec un mépris caractérisé les principaux acteurs politiques que sont les députés et les chefs de parti politique. Ce mépris est relayé par la Police Judicaire, censée assurer la protection des citoyens ». En conséquence, les chefs de partis politiques de l’opposition ont décidé de ne plus OBTEMPERER AUX CONVOCATIONS IMTEMPESTIVES, pressantes et non motivées des services de sécurité et de la justice. Ce faisant, ils rendent le gouvernement responsable de ce qui adviendrait si de tels actes devaient se produire ». AFFAIRE A SUIVRE

Par: la Rédaction #Charilogone

Tag(s) : #Société, #Tchad, #Justice, #Politique

Partager cet article

Repost 0