Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le president de l'AJPDAR (au centre en blanc)
le president de l'AJPDAR (au centre en blanc)

Dans le cadre du déroulement de ses activités, l’association des jeunes dénommée Alliance des Jeunes pour la Paix, le Développement et l’Appui à la Renaissance (AJPDAR) a animée un point de presse à la Maison de Médias du Tchad, rencontre relative à la situation des excès de vitesse cause de nombreux accidents, le retard dans le versement de salaires de fonctionnaires, les arriérés de bourse des étudiants et enfin, la question de l’emploi de jeunes.

Dans sa déclaration liminaire, Mahamat El-Mahadi Abderamane, par ailleurs président de l’AJPDAR affirme « saisir cette opportunité pour attirer l’attention des transporteurs et chauffeurs qui font de grande vitesse sur nos routes de réguler leurs vitesses, ce n’est pas un rallye-Paris-Dakar. C’est ce comportement incivique caractérisé qui est à l’origine des accidents mortels que nous assistons ces derniers temps et le cas le plus illustratif est celui de Mandélia, la semaine dernière où plusieurs de nos compatriotes ont perdu la vie ».

A travers son association, Mahamat El-Mahadi Abderamane, interpelle le Gouvernement à prendre ses responsabilités et surtout de « frapper les éventuels contrevenants », aux hommes de médias en tant que canal sûr de relayer les informations auprès du public tchadien, exhorte-t-il.

Parlant du retard des payements de salaires des agents de l’état, le président de l’AJPDAR souhaite que « le salaire soit payé à terme échu afin de permettre aux fonctionnaires de faire face aux effets pervers de la cherté de la vie ». S’agissant de la question de l’emploi de jeunes, le premier responsable de l’AJPDAR exhorte l’état à continuer d’intégrer les jeunes diplômés des universités, des instituts d’enseignement supérieur et des écoles normales.

Pour conclure, il demande « aux autorités à se pencher sérieusement sur le cas des bourses des étudiants, cela permettra de maintenir cette paix sociale dans le pays » déclare-t-il. Notons que l’Alliance des Jeunes pour la Paix, le Développement et l’Appui à la Renaissance du Tchad est une association à but non-lucratif et apolitique qui œuvre pour le bien être de la jeunesse tchadienne. Affaire à suivre...

Par: La Rédaction #Charilogone

Tag(s) : #Société, #Politique, #Tchad

Partager cet article

Repost 0