Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Général de gaulle le sansue de l'afrique francophone
Général de gaulle le sansue de l'afrique francophone

Au cours d’une conférence qui avait eu lieu au CEFOD de N’djaména, le chercheur au CNRS/Sciences Pô Paris, Roland Marchal disait que : « la politique française vis-à-vis du Tchad relèverait plus des militaires que des diplomates français ». Au regard de l’analyse suivante nous conviendront avec Roland Marchal. En effet, depuis l’indépendance du Tchad, le 11 Août 1960, les différents régimes ont fait l’objet d’appui, d’intervention ou d’aide militaire française.

Opération LIMOUSIN : la première opération officielle française au Tchad, cette mission avait pour but de réduire la première formation armée du FROLINAT, elle ne fera pas long feu.

Mission BISON : l’opération Bison avait pour objectif d’anéantir la branche du FROLINAT dans le BET, elle a eu lieu entre janvier et juin 1971.

Opération TACAUD : qui commença de février 1978 à mai 1980 avait pour mission de restaurer les positions tchadiennes dans le BET conquises par les forces libyennes, l’opération Tacaud fut un fiasco politique car avec 2200 hommes, elle a été indifférente devant les affrontements pendant la guerre civile de 1979.

Opération MANTA : d’Août 1983 à Novembre 1984, l’opération Manta avait pour but de sauver Hissein Habré qui a pris refuge au Darfour dans le Soudan voisin. Grâce à l’aide de la France, des USA et du Soudan, les forces dirigées par Hissein Habré furent réorganisées.

Opération EPERVIER : elle débute en février 1986, mission aérienne et antiaérienne, elle avait pour but d’empêcher toute avancée libyenne sur le 16e parallèle. Avec un effectif de 1500 hommes dont 800 de l’armée de l’air. L’opération Epervier prendra fin qu’après la réconciliation de Idriss Deby Itno avec son homologue Omar El Béchir, mais avec la crise libyenne, les événements au nord Mali, au Cameroun et au Nigeria, Paris et N’djamena vont mettre sur pied l’opération BARKHANE en juillet 2014 avec un centre des opérations au Tchad. Notons que, la France a toujours été derrière tout agissement au Tchad, l’exemple concret est l’implication de Benoit PUGA (chef d’état-major particulier de Nicolas SARKOZY et de François HOLLANDE) il a sauvé plus de deux (2) fois Idriss Deby Itno en 2006 et 2008 face aux tentatives rebelles qui ont failli renverser le régime.

Aujourd’hui encore, la France a une main mise sur la politique tchadienne, c’est elle qui maintient d’ailleurs Idriss Deby Itno au pouvoir depuis 25 ans, elle justifie son soutien à Deby par rapport la médiocrité absolue des oppositions tchadiennes, le risque d’un retour à la guerre civile, l’engagement du régime tchadien contre les terroristes dans le nord Mali, au Cameroun et au Nigeria, des raisons qui peuvent-elles primer sur : La mauvaise gouvernance d’une classe dirigeante corrompue ?

Les tensions sociales et les répressions de toute forme de liberté ?

Le pouvoir clanique d’une seule famille ?

Etc. Affaire à suivre

Par: La Rédaction #Charilogone

Tag(s) : #Politique, #Société

Partager cet article

Repost 0