Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hissène Habré
Hissène Habré

C’était ce jeudi 04 juin que l’ancien président tchadien Hissène Habré était à son audience d’identification aux Chambres Africaines Extraordinaires habilitées à le juger. Sauf que, les choses ne s’étaient pas passées comme attendu. Ne voulant pas se rendre à son audition, M. Habré a été extrait de sa cellule et porté comme un bébé. « Il ne voulait pas s’y rendre et les éléments pénitentiaires l’ont pris dans leurs bras comme un bébé » confie un de ses avocats, Me Ibrahima Diawara sur la Télévision Futur Média. Mais une fois arrivé sur les lieux, poursuit Me Diawara, M. Habré a « refusé de monter dans la salle d’audience. Face à cela, ne voulant plus exercer une force sur lui ni le porter à nouveau dans ladite salle, le tout nouveau président des Chambres Africaines Extraordinaires, le Burkinabé Gberdao Gustave KAM était obligé de retrouver Habré au rez-de-chaussée. C’est finalement là où l’audience s’est tenue. Mais Habré comme à ses habitudes, vêtu tout de blanc et enturbanné, n’a répondu à aucune des cinq questions du président des Chambres africaines extraordinaires. Il a été donc ramené à sa cellule sous la protection de ses gardes de corps.

Il est à noter que M. Hissène Habré a dirigé le Tchad de 1982 à 1990 date à laquelle il a été chassé du pouvoir par l’actuel président Idriss Deby Itno. Il est donc poursuivi pour crime contre l’humanité, crime de guerre et torture.

La Rédaction #Charilogone

Hissène Habré (en turban)

Hissène Habré (en turban)

Tag(s) : #Justice

Partager cet article

Repost 0