Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Farida Nabourema
Farida Nabourema

Merci à vous tous qui m’aviez écrit par rapport à la vidéo sur le boycott de la France. Je ne pourrai malheureusement pas vous répondre tous individuellement.
Pour les demandes d’amis, je ne pourrai en accepter plus également car sur Facebook, il y a une limite sur le nombre d’amis que l’on puisse avoir. Mais sachez que vous n’avez pas besoin d’être mon ami sur Facebook pour boycotter la France ou résister contre elle.
A tous les français qui se disent offensés par ma comparaison de leur pays aux nazis, sachez que c'est plutot à ceux-ci de se facher car vos dirigeants sont pires que les nazis. Les 6 millions de juifs que les nazis ont décimés sont le cinquième du nombre d’africains que la France a massacré. Alors sachez que vous traiter de nazis est un grand compliment car les actes ignominieux de votre nationette en Afrique aurait fait tremblé Hitler.
Je suis heureuse de voir que nous sommes très nombreux à en avoir marre d’être exploités, dominés et oppressés par la France et il faudrait que chacun de nous joue sa partition pour mettre fin à ce cycle infernal.
Trop de sang, de larmes et de sueurs d’africains ont coulé et continuent de couler pour satisfaire les intérêts égoïstes de la France qui ne réalise toujours pas qu’elle aurait plus à gagner en étant ami des peuples les plus riches de la planète sans lesquels, elle ne saurait subsister.
Il est certes vrai que la France n’est pas la seule « puissance » oppressive du monde mais pour nous autres, la France est notre prédateur le plus dangereux et nous devons renforcer nos défenses contre elle. Elle dévore nos parents, nos enfants, nos ressources et nous avons le devoir de nous battre pour la survie de notre peuple.
Nous n’avons pas d’armes à feu pour combattre la France parce que nos ancêtres ne furent pas assez sauvages pour nous apprendre à fabriquer des outils de meurtres massifs. Toutefois, notre arme la plus redoutable demeure notre pouvoir d’achat. Quand les 500 millions d’africains ressortissants des pays dominés par la France n’achèteront plus rien qui soit produit par cette nationette, elle repensera sa politique étrangère vis-à-vis de l’Afrique.
Un adage africain dit qu’on ne mord pas la main qui nourrit. La France ne nous a pas que mordu ; elle nous a dévorés sans pitié et nous devons bloquer sa digestion.
...
Magazine ‪#‎Charilogone‬

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0