Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tracteur
Tracteur

Qu’avons-nous fait pour mériter cette humiliation? Ou est cette politique sociale tant décriée par les autorités ? Ces cris résument les problèmes pénibles que sont confrontées les victimes des expropriations (déguerpis) de Ngueli dans la commune du 9eme Arrondissement de Ndjamena.

En effet, le vendredi 21 juin 2013, les habitants de ce quartiers ont été expropriés de leurs concessions sans être avertis, ni bénéficiés d’aucune mesure d’accompagnement de la part du gouvernement tchadien alors que ce dernier a évoqué la raison de sécurité nationale pour exproprier ces pauvres citoyens. Depuis lors, les autorités vont de promesse en promesse entre temps les trois milles victimes sont confrontées aux difficultés de logement.

Les démarches entreprises par les Avocats de victimes (Me Alain WAGONGE, Me MANEMBETE Lucie et Me Laguerre GARANDI) se heurtent a des difficultés, c’est Me Laguerre précise <Notre démarche n’est pas politique car au Tchad à chaque fois que les voix s’élèvent, les gens (autorités) établissent un lieu avec le politique, notre revendication est sociojuridique>.

Joint au téléphone hier, le président du collectif des victimes M. Alafi DJENA, affirme qu’ils vont patienter jusqu’au 15 Avril, si rien de concret n’est fait, ils entameront une action pacifique jusqu’à satisfaction totale de leurs droits.

Par: La Redaction #Charilogone

Tag(s) : #Société