Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photo (le ministre face aux journalistes hier matin dans son cabinet)
Photo (le ministre face aux journalistes hier matin dans son cabinet)

Le ministre des infrastructures, du transport et de l'aviation civile M. ADOUM YOUNOUSMI, en colère contre Jean Baptiste Laokolé SGA du Parti pour les Libertés et le Développement (PLD), suite à protestation de ce dernier contre le nouveau tracé de l'extension du chemin de fer Cameroun-Tchad. En effet, selon le document de quatre pages rendu public par Laokolé:"les deux gouvernements(Tchad et Cameroun) se sont accordés sur le tracé définitif à savoir Ngaoundéré-Ndjamena, long de 1 400km desservant Garoua, Maroua et Kousseri puis Ndjamena avec un coût de 1 400 milliards de francs cfa au détriment du tracé Ngaoundéré-Moundou sur linéaire de 400km pour un coût de 1 160milliards de fcfa qui jusqu'en avril 2014 remporte la préférence des autorités tchadiennes et l'adhésion des tchadiens".

Au cour d'une conférence de presse organisée à ce sujet, le ministre Younousmi retorque les informations de Laokolé sont fausses et sans fondements, qu'il lance un défi au SG du PLD pour un face à face sur un plateau de television, qu'il pourra demontrer au public pièce par pièce que Laokolé a tord.

Le ministre d'ajouter que le gouvernement gère tout l'état alors les partis politiques gèrent les affaires de la rue. Notons que ce debat du projet de chemin de fer est au coeur des discusions en ce moment au Tchad, la totalité des tchadiens souhaite que le tracé passe par de Ngaoundéré-Moundou puis Kelo, Bongor et Ndjaména cela pourait desservir ces régions et surtout regorgerait beaucoup de potentialités pour le Tchad.

Par: La Redaction #Charilogone

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0